Vers une période d’essai de 8 mois ?

Vers une période d’essai de 8 mois ?

L’accord patronat-syndicats (ANI du 11 janvier 2008) sur la modernisation du marché du travail prévoit un encadrement plus précis de la période d’essai qui devra être comprise entre un et deux mois pour les ouvriers et les employés, deux et trois mois pour les techniciens et agents de maîtrise, trois et quatre mois pour les cadres.

Les conditions de renouvellement de cette période d’essai devront être précisées par accord de branche étendu, sans que sa durée ne puisse respectivement dépasser quatre, six et huit mois.

En outre, l’employeur et le salarié devront respecter un préavis de deux jours au cours du premier mois, deux semaines au cours des deuxièmes et troisième mois et quatre semaines au-delà.

La période d’essai ne se présume pas et doit être expressément stipulée dans la lettre d’engagement ou le contrat de travail.

Rappelons toutefois que ce texte n’a, pour le moment, aucune valeur juridique.

Devis Licenciement

Laisser un commentaire